PARTICIPANTS

TEILNEHMER

Yvane Chapuis

FR
Historienne de l'art de formation, Yvane Chapuis s'intéresse plus particulièrement aux formes performatives de l'art contemporain et a, à ce titre, conçu différentes expositions (Musée Fesch, Ajaccio, 1999 ; Kunstmuseum, Lucerne, 2000 ; Biennale d'art contemporain de Lyon, 2001) et dirigé le numéro spécial d' « Art Press » consacré à la danse en 2002.
Yvane Chapuis a également été rédacteur en chef adjoint de la revue « Mouvement ».
De 2001 à 2009, elle a co-dirigé les Laboratoires d'Aubervilliers, lieu de production et de recherches artistiques pluridisciplinaires. Dans ce cadre, elle a développé un programme d'interventions artistiques dans l'espace public dont l'objectif est d'expérimenter la capacité de l'art à exister hors des espaces qui lui sont dévolus. Elle a par ailleurs été co-présidente de « tram-Réseau art contemporain Paris-Île-de-France » en 2008 et 2009.
En 2011 et 2012 elle est conseillère pour les arts vivants au Collège des Bernardins à Paris.
Elle est actuellement pensionnaire de l'Académie de France à Rome en histoire de l'art et prendra la responsabilité du département de recherche de la Haute École de Théâtre de Suisse Romande en avril 2013.
Elle est l'auteur de nombreux articles et entretiens d'artistes publiés dans différentes revues spécialisées telles que « Documents sur l'art », « Art Press », « Parachute » et « Le Journal des Laboratoires ». Elle a fait paraître aux Éditions Xavier Barral en 2010 un livre consacré au projet de « Théâtre Permanent » de la compagnie Gwenaël Morin et, en 2005, un livre consacré au « Musée Précaire Albinet » de Thomas Hirschhorn.

DE
Die studierte Kunsthistorikerin Yvane Chapuis interessiert sich vor allem für performative Formen zeitgenössischer Kunst. So hat sie die Ausstellungen „Life/forms" (Acconci, Nauman, Graham, Morris, Rainer, Cunningham), Museum Fesch, Ajaccio, 1999 und „The Other Show", Kunstmuseum Luzern, 2000 konzipiert; war sie 2001 Ko-Kuratorin der Biennale zeitgenössischer Kunst von Lyon und gab 2002 eine Sonderausgabe der „Art Press“ über den Tanz heraus. Außerdem war Yvane Chapuis stellvertretende Chefredakteurin der Zeitschrist „Mouvement“. Von 2001 bis 2009 war sie Ko-Leiterin der Laboratoires d'Aubervilliers, einer pluridisziplinären Spielstätte mit eigener Produktion sowie künstlerischem Forschungsbereich. In diesem Rahmen hat sie ein Programm entwickelt, bei dem Künstler in der Öffentlichkeit auftreten, mit dem Ziel die Existenzfähigkeit der Kunst außerhalb der ihr zugewiesenen Räume zu erproben. Ferner war sie von 2008 bis 2009 Ko-Präsidentin von „tram“, einem Netzwerk zeitgenössischer Kunst der Region Paris-Île-de-France. 2011 und 2012 war sie Beraterin für den Bereich Darstellende Kunst am Pariser Collège des Bernardins. Derzeit ist sie Stipendiatin an der „Académie de France“ in Rom im Bereich Kunstgeschichte und übernimmt ab April 2013 die Leitung für den Bereich Forschung an der Haute École de Théâtre de Suisse Romande.
Sie ist Autorin von mehreren Artikeln und Künstlergesprächen, die in verschiedenen Fachzeitschriften veröffentlicht wurden, wie zum Beispiel „Documents sur l’art“, „Art Press“, „Parachute“ und „Le Journal des Laboratoires“. 2010 gab sie im Verlag Xavier Barral eine Publikation über das Projekt „Théâtre Permanent“ der Kompanie Gwenaël Morin heraus sowie 2005 eine Publikation zum „Musée Précaire Albinet“ von Thomas Hirschhorn.

© TRANSFABRIK - 2013